prevnext
Menu

Renaissance du vin en Géorgie selon des méthodes ancestrales

Renaissance du vin en Géorgie selon des méthodes ancestrales

Renaissance du vin en Géorgie selon des méthodes ancestrales

Délaissées sous l’URSS, les méthodes de vinification géorgiennes ancestrales sont remises au goût du jour par quelques vignerons.

Le retour des méthodes ancestrales géorgiennes pour faire renaître le vin géorgien traditionnel.

 Dans une boutique bien cachée dans le labyrinthe de ruelles de Batoumi, ville portuaire de Géorgie au bord de la Mer Noire, les touristes défilent pour goûter le vin de Guela Danelia. Pour le produire, ce viticulteur est revenu à des méthodes ancestrales typiquement géorgiennes.
« Je ne produis qu’environ 8.000 bouteilles par an mais le plus important à mes yeux c’est que je fais renaître une technique gardée secrète durant des générations par mes ancêtres« , explique avec fierté cet homme de 58 ans. »La technique unique que nous utilisons appartient à la tradition millénaire géorgienne » de production viticole, ajoute-t-il, sans révéler de détails.REVENIR A DES MÉTHODES TOMBÉES DANS L’OUBLIIl fait partie de cette nouvelle génération de producteurs géorgiens qui cherchent à diversifier leurs marchés au-delà du traditionnel – et imprévisible – client russe pour toucher les clients internationaux en revenant à des méthodes qui étaient tombées dans l’oubli.La tradition géorgienne implique notamment de conserver et faire fermenter le vin durant des mois, voire des années, dans des jarres d’argile géantes, de 300 à 500 litres, appelées Kvevris, enfouies dans le sol.Presque chaque foyer produit son propre vin avec ces méthodes, mais elles n’étaient jusqu’ici pas utilisées pour la production de masse.LA GÉORGIE, BERCEAU DU VINBeaucoup d’experts considèrent la Géorgie comme le berceau du vin. Des recherches archéologiques ont montré que la viticulture dans cette petite république du Caucase remonte à 7.000 avant J.C., bien avant qu’elle ne soit cultivée en Europe.Et le vin joue depuis toujours un rôle central dans la culture de cette ancienne république soviétique située entre la Mer Noire et les montages du Caucase: il est bu abondamment lors de banquets qui durent plusieurs heures, rythmés par les toasts du « tamada« , ou maître de cérémonie, qui ressemblent parfois à des joutes oratoires. »La cave à vin est encore considérée comme le lieu le plus sacré du foyer« , écrit l’Unesco.SOUS L’URSS : LES MÉTHODES TRADITIONNELLES DÉLAISSÉES Sous l’URSS, les méthodes traditionnelles avait été délaissées pour une production de masse apte à assouvir la soif d’un pays immense.

« Toute boisson rouge avec le label vin géorgien avait la garantie d’être vendue en Russie et la situation a abouti, inévitablement, à une détérioration significative de la qualité de nos vins« , explique M. Danelia.

Le communisme a également désorganisé la production, en expropriant tous les propriétaires de vignobles après l’annexion par l’URSS de la Géorgie en 1921. Ainsi, les autorités bolchéviques ont nationalisé, puis fermé l’exploitation de la famille Daniela et envoyé plusieurs de ses membres au Goulag.

Cela a pris des années, et d’intenses batailles juridiques, pour que M. Danelia puisse récupérer une petite partie de l’affaire familiale. Ce n’est qu’en 1999 qu’il a pu relancer la production et en 2005 rouvrir la boutique.

RENAISSANCE DE LA PRODUCTION TRADITIONNELLE

Après des années de production de masse pour la clientèle russe, la situation a radicalement changé pour les producteurs de vin dans les années 2000 avec la brouille entre la Russie et la Géorgie, qui a culminé en 2008 avec l’entrée des chars russes en territoire géorgien.
Le Kremlin avait imposé dès 2006 un embargo sur le vin géorgien, forçant les producteurs locaux à trouver d’autres marchés et à privilégier désormais la qualité.

« Si nous voulons créer notre propre niche sur le marché international, nous devons ressusciter ce qui rend nos vins si spéciaux: les techniques ancestrales et les variétés de vins« , estime Levan Kitia, membre du Georgian Wine Club.

Moscou a finalement levé l’embargo en 2013. Mais entre-temps, de nombreux producteurs avaient déjà accédé à de nouveaux marchés dans des dizaines de pays et avaient presque atteint leurs niveaux de production d’avant l’embargo.

« La renaissance de la production traditionnelle de vin géorgien est bien entamée« , résume ainsi Malkhaz Kharbedia, président du club du vin de Géorgie.

MÉTHODE INSCRITE À L’UNESCO

Une renaissance qui a d’ailleurs obtenu une reconnaissance internationale lorsque l’Unesco a inscrit en 2013 la méthode géorgienne de vinification à l’ancienne dans des kvevris traditionnels sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

« La méthode donne des résultats particulièrement bons pour la production de vins ‘orange’« , une tradition locale consistant à faire fermenter,comme les vins rouges, un vin blanc avec les peaux de raisin, explique M. Kharbedia.

La Géorgie se targue d’être à l’origine de cette méthode de vinification, aujourd’hui utilisée « en Italie, en France, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande et en Californie« , selon lui.

http://www.larvf.com

Géorgie, perle du Caucase (Film-Clic)

 

A la source du vin (Film-Clic)

 

 

*****

La Géorgie compte six grandes régions productrices de vin :

Sur son territoire pourtant étroit, la Géorgie regorge de reliefs et de conditions climatiques très divers. La zone la moins fertile est la région subtropicale – Adjarie, Abkhazie et Mingrélie – où l’air est atrocement humide. Les terres les plus riches se situent à l’est et à l’ouest du pays : Kakhétie, Iméréthie, Kartli et Racha-Lechkhumi. Ainsi les vignes se concentrent-elles autour des bassins de la rivière Alazani et du fleuve Koura.

 

Les qvevris  (Voir le film en anglais)

Les qvevris sont des récipients en argile servant à préparer et conserver le vin, rappelant par leur forme et leur emploi les amphores grecques. Ils sont de tailles diverses (entre 800 et 3 500 litres), mais les plus courants contiennent 1 500 litres. Ces récipients, dont l’intérieur est enduit de cire, sont habituellement enfouis dans la terre. Le vin qu’ils donnent n’a rien de comparable avec celui produit dans des tonneaux de bois ou dans des cuves de fermentation en acier : il est moins tannique, aux notes plus rondes et plus douces.

Il n’est pas bien compliqué de repérer un vin fabriqué en qvevri : les producteurs géorgiens, fiers d’avoir recours à cette technique ancienne, s’en vantent sur les étiquettes.

Dans le processus de vinification, les raisins sont versés dans le qvevri , foulés et laissés à fermenter. Après plusieurs jours, les peaux de raisins, qui formaient un chapeau de marc, sont poussés vers le bas et le qvevri  est finalement recouvert d’un couvercle en pierre de taille convenablement scellé avec de l’argile. Le vin y est laissé au repos pendant deux ans. Lorsqu’il est prêt, il est pompé et mis en bouteille, après quoi le kvevri est stérilisé avec de la chaux, prêt pour une réutilisation. Actuellement, les qvevris ont toujours la même importance dans l’élaboration du vin que dans le passé dans cette région du Caucase du Sud.

L’UNESCO a inscrit à son patrimoine culturel immatériel de l’humanité cette ancienne et traditionnelle méthode de vinification géorgienne.

qvevri (Film)

 

 

 

La dégustation du 27-04-2015 des vins Géorgien en présence;

 

vin de Georgie

Mr. Archil Tkemaladze – directeur Expo Georgia
Mr. Gotcha Javakhishvili – Ministre Conseiller- ambassade de Géorgie en France et à Monaco
Mme. Anna Godabrelidze – Presidente de la commission nationale de dégustation de la Georgie
Mme et Mr. KAKHOIDZE Organisateur de la dégustation
Mr Ali Hedayat Président de l’ASNCAP
Mr. Giga Makharadze – propriétaire de SHALAURI CELLER
Mr. George Solonishvili – propriétaire et onologue du Château MERE- Vin Iveria
Mr. kakhaber Gvelesiani – propriétaire du   Expo Georgia
Mme Julia Scavo cinquième meilleur sommelier du monde
Mr Pascal Paulze Meilleur ouvrier de France sommelier 2015 & Madame Paulze
Mr Dominique Vion Chef sommelier de La Palme d’Or ** Michelin
Mr Olivier Giudice Sommelier de la Chantecler ** Michelin
Les sommelier de l’Oasis ** Michelin
Mr Julien Leroux chef sommelier de cap Estele * Michelin & Madame Leroux
Mr & Madame Langlais Secrétaire Général de l’ASNCAP – Maître Sommelier de L’UDSF
Mr Fromager président de la commission des Maîtres sommelier de l’ASNCAP – Maitre Sommelier de L’UDSF
Messieurs Lust
Madame Iya Volokova de la maison Askaneli
vin de Georgie

Les vins

Rkatsiteli 2013 – Vin blanc sec, produit de vigne du même nom de Kakheti. Il présente une robe jaune clair aux arômes bien marqués de cette race de vigne avec des notes de fruits à la chair blanche. Une aigreur légère et équilibrée fait de ce vin, un vin d’élégance unique.
Excellent avec du poisson et des fruits de mer.

Tsinandali 2012 – Vin blanc sec, composé de sortes de raisins de cuve de Rkatsiteli et Kakhetian Mtsvane. La micro-zone est située dans la région de Kakheti, sur la rive droite de la rivière Alazani. Tsinandali a été produit depuis les années 30-s du 19e siècle, n’était que le vin
avec l’étiquette apparue sur le marché en 1886. Au cours de cette période, le style de vin a changé plusieurs fois, et enfin dans les années 90-s du 20e siècle Tsinandali apparue comme il est maintenant. Malgré les changements dans le style de vin est resté constant: la
douceur, de l’énergie, l’arôme et une acidité fraîche. Le vin se caractérise par la couleur jaune paille, harmonie, raffiné, bouquet développé et l’arôme de tri spécifique. Excellent avec des produits laitiers et des plats de viandes blanches.

Mtsvane2013 – est élaboré à partir des cépages Kakhuri Mtsvane cultivés dans la région de Kakheti Kistauri. Ce vin artisanal est produit grâce à une méthode traditionnelle Géorgienne unique et millénaire. Les grappes de raisins sont placées dans une énorme jarre d’argile appelé Qvevri, enfouie dans le sol, apportant ainsi la fraîcheur naturelle nécessaire au processus de fermentation et de vinification.
Les notes de miel et les arômes de fruits se mêlent aux accords d’amandes et de fruits secs révélant ainsi un vin tannique et sophistiqué à la fois au goût incomparable.

Kisi 2014 – Ce jeune vin de couleur ambrée pâle est issu des vignes Kisi entourant le village de Khorkheli. Ses notes d’agrumes et de fruits sucrés produisent un vin velouté caractérisé par un juste équilibre apportant rondeur et acidité en bouche. Il est recommandé de le déguster à une
température oscillant entre 10 et 12°C. Il s’accorde parfaitement avec les champignons, le poisson et le fromage.

Mtsvane 2013  – Vin blanc sec, produit de vigne Mtsvane de micro zone de vignobles déterminés par la loi au village Napareuli dans la région de Telavi, Kakheti. Ce vin a une robe jaune clair aux arômes de fleurs et de fruits, avec des notes légères d’agrumes et de vanille. Excellent
avec du poisson et des fromages.

Goruli Mtsvane – La couleur est vert au jaune paille lumière. Le bouquet est riche en blanc et jaune prune mélangés avec des agrumes. Bouche est doucement fruité avec une acidité rafraîchissante et vivante. Excellente vinosité exprimé, commun à tous les vins géorgiens, apporte toutes les caractéristiques en plénitude. Goruli Mtsvane est cépage blanc endémique et unique de la Géorgie, qui a fait ses preuves à travers les siècles et a toujours été la prestation vins rafraîchissants et mémorables.

Chinuri 2013 – Ce vin est élaboré à partir des cépages de Chinuri selon une méthode Géorgienne ancestrale qui le distingue de tout autre vin dans le monde. Les cépages, vieux de plus de 50 ans, offrent un vin ample qui dévoile son intensité à chaque gorgée. Ce vin se caractérise par des accords
de menthe sauvage et d’acidité.

Rkatsiteli 2013 –  Elaboré dans des jarres de terres cuites appelée Qvevri selon une méthode Géorgienne ancestrale à partir des cépages de Rkatsiteli issus des vignobles de la région de Tsinandali dont il reçoit l’appellation, ce vin à la couleur ambrée se distingue par des notes de raisins confits et d’arômes de fruits secs.

Mukuzani 2011 –  appellation d’origine contrôlée est le plus célèbre et bien considéré de la Géorgie. Il est situé sur la rive sud-ouest de la rivière Alazani, où le sol est argileux et calcaire lumière. Il est surtout célèbre pour ses vins secs de Saperavi rouge, qui voient généralement plus vieillissement en chêne que les autres régions.

Saperavi Teleda 2013 – Ce vin très élégant offre toute la puissance du raisin Saperavi et révèle en bouche de forts arômes tels que la griotte, le cassis et la prune pour laisser place ensuite à des arômes de chocolat et d’épices. Il se distingue par des notes tanniques et douces à la fois. Ce cru exceptionnel peut s’apprécier immédiatement, cependant il se bonifiera avec les années.

Saperavi Shalauri 2013 – Le vin Saperavi est entièrement issu de vignes Saperavi originaires de la région de Kakheti. Ce vin artisanal est produit grâce à une méthode géorgienne ancestrale vieille de 1000 ans. Les raisins sont placés dans des jarres d’argile enfouies dans le sol apportant ainsi la fraîcheur naturelle nécessaire au processus de fermentation et de vinification.

Shavkapito – Ce vin élégant a une couleur rubis mature avec des teintes pourpres. Aroma est riche et a un tableau de abondante prune confiturés et de cerise noire. Elevé en fûts de chêne, avec le goût offrant baies mixtes fruits, il est bien structurée et équilibrée montrant des tanins mûrs et grande longueur accueillant. Shavkapito est variétale endémique de la Géorgie connu des profondeurs de l’histoire. Il possède toutes les caractéristiques pour offrir impressionnants vins, inoubliables. Château Mukhrani se est efforcé de ramener au goût des amateurs de vin.

Saperavi vita 2013 – Vinifié et élaboré dans des jarres en terres cuites de Géorgie appelées Qvevri selon une méthode géorgienne ancestrale à partir de cépages Saperavi issus des vignobles du village de Kondoli, ce vin de couleur grenat révèle des arômes long en bouche de fruits murs et de café et la présence de subtils tannins.

Rkatsiteli Teleda 2013 – Elaboré dans des jarres en terre cuite appelées Qvevri selon une méthode Géorgienne ancestrale à partir des cépages de Rkatsiteli cultivés sur les vignobles de la région de Tsinandali dont il reçoit l’appellation, ce vin à la couleur ambrée se distingue par des notes
de raisins confits et d’arômes de fruits secs. Six mois de vinification sont nécessaires pour obtenir ce vin corsé et tannique révélant des notes d’abricots secs, de raisins secs, d’épices douces, de fleurs sèches et de noix.

Kisi 2014 – Vin blanc sec, produit de vigne du même nom et d’une race géorgienne très ancienne des vignobles de Kakheti. Le vin est produit par la méthode traditionnelle millénaire de Kakheti qui consiste à faire fermenter le raisin pendant 6 mois dans des Qvevri (cruches) sellées sans ajout de levure. Ce vin est embouteillé sans filtration. Vin charnu et élégant présente des arômes d’abricots secs et d’amandes. Excellent avec du poulet rôti et des spaghettis au Roquefort.

Tvishi 2013 – est un vin blanc moelleux haute qualité. Vin blanc moelleux portant le nom de sa localité d’origine. Ce vin est produit des raisins Tsolikauri dans la région de Lechkhumi, dans le micro zone de Tvishi située à 500-800 au-dessus de la mer. Le vin a une couleur paille claire très caractéristique et présente et son gout présente un bouquet de coing, abricot, poire et miel. Le gout est agréable, harmonieux, raffiné et durable, ce qui fait de ce vin, le meilleur vin de l’été. Le vin allie agréablement la douceur et l’acidité. Le vin est parfait avec des salades de fruits, des gâteaux au soufflé, des gâteaux aux fruits, des amandes et des gâteaux aux amandes. Le vin est particulièrement agréable a déguster frais.

Usakhelauri 2012 – est un vin le plus rare et le plus précieux de la Géorgie. Ce vin est issu de la meilleure variété de raisin terroir – dans le village d’Okhureshi. Un vin très beau avec une couleur rouge rubis brillant et un bouquet complet des arômes de confitures de cerises rouges et blancs et la douce odeur de gâteau.

Khvanchkara 2013 -Vin rouge moelleux de production locale, produit dans la région de Racha, a partir des raisins Alexandrouli et Mujurethuli, cultivés dans la zone spécifique de Khvanchkara. Le vin se caractérise d’une couleur rubis. Les tons de framboise et d’amandes sont dominants dans le gout et l’arome du vin. La combinaison surprenante de la douceur et de l’acidité fait de ce vin un vin pétillant et velouté. A consommer avec : le dessert et des gâteaux aux noix.

 

Tous ces vins sont importés par Sarl Le Pont Caucasien

14, av. de l’Est, Napoleon B – 06220 Vallauris

Mr. ILIA KAKHOIDZE

Tel: 06 23 61 61 94

Email : contact@ga-vins.com

WWW.ga-vins.com

Page Facebook

Georgian alliance vins

 

 

 

Nous avons terminée la dégustation avec le brandy vsop de la maison Askaneli

Les cépages

Les cépages géorgiens sont trop nombreux pour être systématisés. Près de 500 cépages, c’est énorme pour tout pays vinicole – et ça l’est d’autant plus pour un pays aussi petit et aussi fier que la Géorgie. Fait particulièrement remarquable : la majorité de ces cépages sont autochtones – à savoir locaux, géorgiens, et soviétiques. Comme souvent, les marques les plus célèbres, telles le rkatsiteli ou le tsinandali, ne sont pas les meilleures. Leur suprématie découle en fait de l’ère soviétique, où la fertilité des terres et la simplicité des méthodes de production l’emportaient sur la qualité. Malgré une pratique commune qui considère les vins rouges comme plus complexes à produire, la Géorgie, elle, a plus de mal à obtenir des vins blancs. Les cépages de vin blanc les plus prometteurs sont le mtsvane et le kissi. Pour les rouges, ce serait plutôt le aleksandrouli, l’odjalechi et le saperavi.

 

 

Georgian-Wine-Association

Les Cépages Rouges

Aladasturi
Alexandrouli
 
 
 
 
 Asuretuli Shavi
 
 
 
 
 Budeshuri Tsiteli
Dzelshavi
 
 
 
 
 
Ghvinis Tsiteli
Ikaltos Tsiteli
Jani Bakhvis
 
 
 
 
 
Jineshi
 
 
 
 
 
Mgaloblishvili
Mtevandidi
 
 
 
 
 
Mujuretuli
Ojaleshi
Okhtoura
 
 
 
 
 
Otskhanuri Sapere
 
 
 
 
 
Paneshi
Partala Shavi
 
 
 
 
 
Saperavi
Saperavi Ateni
Saperavi Budeshuriseburi
 
 
 
 
 
Satsuravi
 
 
 
 
 
Shavkapito
Skhilatubani
 
 
 
 
 
Tavkveri
Tavkveri Saperaviseburi

.

Les Cépages Blancs

.

Budeshuri Tetri
Buera
Chinuri
Chitistvala Bodburi
Ghrubela Kartlis
Gorula
Goruli Mtsvane
Grdzelmtevana
Khikhvi
Krakhuna
Kumsi Tetri
Kundza
Mkhargrdzeli
Rkatsiteli
Sapena
Sirgula
Tchvitiluri
Tsirkvalis Tetri
Tsitska
Tskhvedianis Tetra
Tsolikouri
Tsulukidzis Tetra

 

 

Le Cépage Rosé

Rkatsiteli Vardisperi
23 h 04 min , 28 avril 2015 Commentaires fermés sur Renaissance du vin en Géorgie selon des méthodes ancestrales