prevnext
Menu

Le vin de Nouvelle-Zélande

Le vin de Nouvelle-Zélande

LA NOUVELLE ZELANDE by webovino.com/le-vin-en-nouvelle-zelande/

La Nouvelle-Zélande est un pays situé au sud-ouest de l’océan Pacifique et composé de 2 îles principales abritant toutes deux des volcans et des glaciers. Le vaste musée national Te Papa Tongarewa se trouve sur l’île du Nord, à Wellington, la capitale. Le mont Victoria ainsi que le Fiordland et les Southern Lakes de l’île du Sud ont servi de décor aux célèbres films de la saga « Le Seigneur des anneaux » de Peter Jackson.
 
Première ministre : Jacinda Ardern (2017)
Capitale : Wellington
Forme de l’État : Monarchie parlementaire
Population : 4,693 millions (2016)

L’uRésultat de recherche d'images pour "kiwi est connu comme nouvelle zelande"n des symboles de la Nouvelle-Zélande est le kiwi,désigne à la fois un fruit et un animal, A l’origine le kiwi est un oiseau de Nouvelle-Zélande aux ailes atrophiées, gros comme une poule et bon coureur, Début XXe, la Nouvelle-Zélande se lance dans la culture du yang tao, un fruit importé de Chine. Mais son nom n’est pas facile à prononcer dans toutes les langues. Les publicitaires, rusés, notent que sa peau velue et sombre rappelle celle de l’oiseau. Ils décident donc de  rebaptiser ce fruit « kiwi ».

Résultat de recherche d'images pour "le symbole de nouvelle zelande"

La Nouvelle-Zélande ce ne sont pas seulement les All Blacks, les doubles vainqueurs de l’America’s Cup, les kiwis ou ses 60 millions de moutons contre environ 5 millions d’habitants. C’est aussi un pays où le vin occupe une place croissante, ciblant davantage une viticulture de qualité que le voisin australien (davantage tourné vers une production de masse).

 

Si l’on considère la taille du vignoble néo-zélandais (moins d’1% du vignoble mondial), le vin kiwi est une goutte d’eau dans l’océan viticole mondial. Toutefois, quantité ne rime pas forcément avec qualité, et le vin est peut-être le secret le mieux gardé de Nouvelle-Zélande.

La vigne a été introduite en Nouvelle-Zélande au début du 19e siècle, mais ce n’est que dans les 50 dernières années que le vignoble d’Aotearoa (nom maori du pays) a réellement pris de l’ampleur au point de devenir un atout économique pour le pays. 2000 hectares en 1973, 5000 ha en 1980, c’est en particulier la décennie 2000-2010 qui a concrétisé l’explosion du vignoble qui a vu sa superficie tripler pour passer de 10000 à plus de 30000 ha. Aujourd’hui il couvre environ 35 000 hectares, soit à peu près l’équivalent du vignoble bourguignon.
Signe qui ne trompe pas : le groupe LVMH est propriétaire depuis 2003 de la winery Cloudy Bay (fondée en 1985), sans doute la plus connue de la région de Marlborough.
La Nouvelle-Zélande compte un nombre croissant de wineries indépendantes : 334 en 1999, plus de 700 aujourd’hui.
Le vignoble s’étend du Nord au Sud des deux îles sur plus de 1500 kms, entre 36 et 45° de latitude sud. La diversité de climat y est donc conséquente, mais une constante demeure : l’influence maritime, puisque la faible « largeur » du pays fait que le vignoble n’est jamais à plus de 120 kms d’une côte. La prédominance des vents d’ouest fait que les vignes sont pour la plupart situées sur la côte est, à l’abri du relief.

Il n’y a pas en Nouvelle-Zélande d’équivalent des appellations françaises. Comme beaucoup de vignobles du Nouveau-Monde, les domaines mettent surtout en avant les cépages. Ceux qui prédominent sont le sauvignon (qui représente les 2/3 de la superficie totale !), le pinot noir, le chardonnay, le merlot …

 

NOUVELLE ZELANDE by south world wines

Un pays viticole frais dans l’hémisphère sud

Cette île du bout du monde, située au sud-est de l’Australie, a réussit à se faire un beau nom en dépit de la petite taille de son vignoble. Quiconque a goûté un sauvignon blanc ou un pinot noir de ce pays a pu se rendre compte des qualités de fraîcheur et d’intensité de ces vins à la personnalité bien tranchée. Un succès long à se dessiner, car si les premières vignes ont été plantées en 1819, deux cents ans de tâtonnement ont été nécessaires avant que le pays trouve sa voie en matière viticole. Si le climat parfois frais et, localement, humide a longtemps constitué un obstacle, une politique gouvernementale de semi prohibition aussi. Aujourd’hui, grâce à une meilleure maîtrise des techniques viticoles, à un encépagement adapté, et à un dynamisme qui a entraîné tout un pays, la Nouvelle Zélande a su faire de ses contraintes climatiques un atout pour offrir des vins dont la fraîcheur aromatique et l’exigence technique font partie de la donne.

LES RÉGIONS 

L’excellente carte ci-dessous est tirée du site du wine merchant australien Nicks :
Image
(source New Zealand Wine Regions & their Major Grape Varieties)

Du nord au sud on compte 10 régions, chacune étant dotée de caractéristiques particulières :

Northand Wine

 

 

 

 

 

Northland, au climat quasi-subtropical

 

 

 

 

Waiheke Wine

 

 

 

 

Auckland, qui possède le climat le plus chaud du pays ; on y trouve surtout des cépages bordelais (merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc), par exemple sur la petite île de Waiheke.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Waikato / Bay of Plenty, où le chardonnay domine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gisborne, 3e région en volume de production, peu réputée qualitativement. Chardonnay et pinot gris y sont dominants.

 

 

 

 

 

 

 

Hawke’s Bay est située sur la côte est de North Island. Seconde région de production du pays avec 4 900 ha, les premières vignes ont été plantées au milieu du XIXe siècle par des missionnaires maristes. Elle jouit d’un climat privilégié, associant un bon ensoleillement, des nuits fraîches et une pluviométrie raisonnable grâce à un massif qui la protége des vents d’ouest. Les vignobles sont situés entre ces montagnes et la côte sur des sols variés de limons et de graves, plus ou moins fertiles et drainant. Hawke’s Bay s’est fait connaître dans les années 1960 grâce à la qualité de quelques cuvées à base de Cabernet Sauvignon.

 

 

 

 

 

 

 

 

Martinborough / Wairarapa, à l’extrémité sud de l’ile du Nord. Pinot noir et sauvignon sont majoritaires, et c’est sans doute avec Central Otago la région où le pinot produit ses meilleurs résultats.

 

 

 

 

le Vignoble de Marlborough est la plus importante région vinicole de Nouvelle-Zélande. Depuis le début des années 1970, elle s’est fait connaître, la région offre un contraste climatique fort entre des journées chaudes et ensoleillées et des nuits plutôt froides. Ces conditions ralentissent la maturation du raisin, ce qui permet aux vignerons d’exprimer des arômes et saveurs uniques

Marlborough est située à la pointe nord-est de South Island. Les premières vignes ont été plantées en 1867 mais la région est longtemps restée essentiellement une terre d’élevage. Sa véritable vocation naît en 1973 lorsque le producteur Montana plante un petit vignoble commercial dans la région. Depuis, Marlborough est devenue la première région de production du pays, en volume comme en réputation. Le climat à la fois frais, très ensoleillé et peu humide permet d’allonger la période de maturation des raisins qui concentrent ainsi acidité et puissance aromatique, surtout pour ses vins de sauvignon blanc qui offrent des arômes uniques au monde.

Aujourd’hui, Marlborough occupe 62 % de la surface totale du vignoble néo-zélandais. Hormis le Sauvignon blanc, cépage-roi du pays, la région produit de plus en plus de Chardonnay et de pinot noir.

 

 

 

 

Nelson, à l’ouest de Marlborough, beaucoup plus modeste par la taille (env. 1100 ha), où l’on trouve également sauvignon et pinot noir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Canterbury, à proximité de la ville de Christchurch connue des amateurs de rugby. Le climat y est frais et sec, on se rapproche des conditions qu’apprécie le riesling qui y occupe ainsi 1/5 du vignoble, quasiment à égalité avec le pinot noir et le sauvignon.

 

 

 

 

 

Quartz Reef Vineyards

 

 

 

Central Otago/ North Otago à l’extrémité sud du pays, région de vignes la plus méridionale de la planète, et quasiment la seule de Nouvelle-Zélande à proposer un climat quasi-continental, avec de fortes amplitudes thermiques. Le vignoble s’y est développé très récemment (au début des années ’90), mais c’est aujourd’hui le berceau du pinot noir qui y couvre 1500 hectares, dont certains producteurs proposent des interprétations au meilleur niveau mondial.

 

 

 

LES CONDITIONS CLIMATIQUES

Long de 1200 kilomètres du nord au sud, le pays est constitué essentiellement de deux îles : North Island et South Island. Au Nord le climat est plus chaud et humide, tandis qu’au Sud les températures deviennent particulièrement fraîches à la pointe méridionale. Les régions les plus connues, comme Marlborough, Hawkes Bay ou Wairarapa bénéficient de conditions tempérées avec un ensoleillement généreux qui se combine avec des températures nocturnes fraîches et une humidité raisonnable. La proximité des océans et des montagnes est une source de très nombreuses variations meso-climatiques. Ces conditions fournissent un potentiel qui est longtemps resté inexploité à cause d’un encépagement inadapté. Les variétés hybrides, comme le Muller-Thurgau, sont en voie d’extinction. Le cépage emblématique de Nouvelle-Zélande est devenu le sauvignon blanc, qui couvre plus du tiers du vignoble. Le pays lui doit sa notoriété grâce à des vins particulièrement aromatiques et vifs, d’une intensité remarquable, le plus souvent élevés en cuve. Les chardonnays peuvent atteindre aussi un haut niveau de finesse, supportant parfois un élevage en barriques. En rouge, le fait notable est l’ascension spectaculaire du pinot noir. En dix ans, sa surface a été multipliée par 10. Le monde est devenu friand de ces pinots noirs vifs, éclatants et très fruités. Le merlot est le second cépage rouge, loin devant le cabernet-sauvignon qui peine à mûrir dans la plupart des vignobles néo-zélandais. En blanc on trouve aussi de très beaux rieslings et de rares, mais spectaculaires, gewürztraminers.

LE PLUS ÉLITISTE DES VIGNOBLES

A côté de quelques grandes entreprises qui concentrent l’essentiel de la production, et qui ont été les pionniers de la viticulture de ce pays, la Nouvelle Zélande compte un nombre croissant de wineries indépendantes : 334 en 1999, près de 600 aujourd’hui. Une vitalité qui est un sérieux atout pour ce pays en plein essor, dont la surface viticole a été multipliée par trois en 15 ans et qui exporte l’essentiel de sa production. Avec l’apparition de nouveaux fronts pionniers comme Otago et ses impressionnants vignobles de coteaux, et l’arrivée à maturité progressive d’un vignoble encore jeune, la Nouvelle-Zélande est en passe de devenir le plus élitiste des vignobles du Nouveau Monde.

Compte-rendu de la dégustation des vins de nouvelle Zélande par Michelle Oberg (notre Kiwi à nous).

Le Clos Henri Sauvignon Blanc 2015 (1)

This wine was a unanimous favourite amongst the tasters.

The nose gives off complexity and charm, showing delightful notes of fresh and ripe citrus fruit delicately combined with chalky and stony notes.

An incredible backbone of lively acidity, caressing silky texture, first impression is flavours of fresh and candied lemon and lime, then filling the mid palate with ripe white and yellow stone fruits, this light to medium bodied dry white wine has a wonderful balance of freshness, pure fruit and richness finishing with a lingering mouth watering sensation.

This wine would pair superbly with a barbequed lobster with a dash of lime and a sprinkle of sea-salt.

The Supernatural Sauvignon Blanc 2016 (2)

A pleasant discovery

The nose displays lovely rich notes of honey, ripe passion fruit, reminded me of a freshly baked lemon meringue pie with a hint of apple tart.

A generous medium bodied dry white wine with a rich and creamy texture, notes of fermenting citrus and tropical fruits, finishing with a salivating bitterness similar to that of the Rolle grape variety planted in Provence.

I suggest a cream chicken curry with a pinch of ginger to bring out the freshness of the wine.

Ata Rangi – Petrie Chardonnay (3)

Sumptuous and surprisingly refreshing

On the nose we find complex notes of juicy white peaches, stewed lemon and grapefruits, roasted fennel, aromatic herbs, brioche straight out of the oven, roasted fennel with a hint of white pepper.

The palate is generous with concentrated flavours of dried fruit and nuts with zesty citrus fruit acidity.  The oak ageing is extremely well integrated giving a good balance. A medium bodied wine with an unctuous texture and mouth filling opulence completed by a very long lemony finish.

This would work extremely well with a pan-fried John Dory on a bed or caramelised fennel and lemon confit. `

Ata Rangi – Crimson Pinot Noir 2015 (3)

A veritable quaffing wine

A delightful nose with notes of cherry and boysenberry yoghurt, dried jasmine, stewed plums, liquorice and light spice.

This light to medium bodied Pinot is pleasure to drink with its supple tannin structure and flavours of fresh red berries mingled with subtle spices ofcloves and red Sichuan peppercorn.  Refreshing finish for this easy drinking drop.

It would pair perfectly with a juicy duck breast with a drizzle of candied cherry sauce.

Spy Valley – Pinot Noir 2015

A bona fide basket of fresh black and red berries

It shows a very savoury nose with gorgeous notes of black and green pepper corn spice, cooked green tomatoes, balsamic, stewed black and red currants, sour cherries, after aeration it displays wonderful floral notes of dried lavender and freshly picked violets.

The palate is medium bodied with the same complexity of flavours as found on the nose, juicy and candied fruits with wonderful crisp acidity, juicy and vibrant, grainy tannins, great balance with a delightfully long spicy finish.

I would match this with quail stuffed with black and green olives, drizzled with an aromatic poultry jus on a base of floral jasmine rice.

Gibbston Valley

Such promise!

Dark Garnet colour with purple glints

The wine was very closed with minor notes of reduction but after three hours of breathing it opened up and showed us its elegant personality.  Delightful notes of fresh black and red berries with intense perfume of rich floral aromas such as purple peony, iris and violet.  A real bouquet des fleurs.  A slight hint of spice and a lot of class.

A medium to full bodied, structured red wine with complex layers of flavours that just keep coming.  Rich, dense, robust and concentrated notes of ripe and candied berries.  Dark plum, liquorice, mint,  fine oak spice, tannic yet seductive.

This wine merits to be laid down for another 2 to 3 years in order to truly appreciate its sublime character.

The wine deserves a noble dish to highlight its complexity.  I suggest braised pheasant in Madeira with baby potatoes and caramelised red onions.

Elephant Hill Syrah 2015 (2)

A Northern Rhone Valley red in Hawke’s Bay

Intense dark purple colour.

An incredibly seductive and complex nose.  Spicy notes of freshly cracked black pepper and turmeric, ripe black berries such as blackberry, blueberry, black plum combined with dark chocolate, superb floral notes of iris and violet.

Intense and luscious with fleshy black berry flavours, full bodied with suave velvety tannins, mouth filling and tannic yet with a wonderful freshness, delicious long aromatic spicy refreshing finish.    The ageing potential for this wine is great.

This would marry perfectly with a smoked rack of venison with butter roasted purple carrots and orange Kumara.

Craggy Range Syrah 2013

Herbs and Spices

An incredibly spicy and aromatic herb nose with aromas of thyme, rosemary, oregano, anise, oak and cedar with a hint of tanned leather and fresh ashes with a background of ripe boysenberry, blackberry and black cherry.

A medium bodied Syrah with peppery, oaky spice combined with ripe tannins, stewed plum flavours and a lively acidity.

This wine would work perfectly with a Mediterranean herb crusted rack of lamb

Craggy Range Sophia 2011

Spicy oak

Torrified notes of cedar and coffee, blackcurrant jam, prune and prune brandy.

A full-bodied blend with opulence and freshness.  Ripe tannins, displaying similar grilled and toasty notes that were found on the nose.

I would pair it with a wild pig and mushroom stew on roasted garden vegetable polenta.

Image mise en avant (clic)

 

 

 

.

 

 

 

(1) le vin commercialisé sur 06 par Bernard Freval

(2) le vin commercialisé sur 06 par Gaëtan Turner

(3) le vin commercialisé sur 06 par Henri Mallier

 

 

5 h 49 min , 28 mars 2018 Commentaires fermés sur Le vin de Nouvelle-Zélande