prevnext
Menu

Master of Port : Julia Scavo la sommelière qui a bousculé la tradition

Master of Port : Julia Scavo la sommelière qui a bousculé la tradition

Master of Port 2017

Julia Scavo signe le premier succès féminin

 

Le concours spécialisé dans les vins de Porto et de la vallée du Douro a livré le nom de son vainqueur lundi, à Paris. Jamais depuis seize éditions une femme n’avait réussi à l’emporter.

On peut prendre le palmarès du Master of Port dans tous les sens, jamais depuis la création de ce concours en 1988 et le succès de Serge Dubs, futur Meilleur sommelier du monde, une femme n’est parvenue à s’imposer.

Julia Scavo (Le Milord C à Beaulieu-sur-Mer) Médaillée de bronze à deux reprises du concours A.S.I. du Meilleur sommelier d’Europe, elle était également en finale en 2012 de ce concours né du partenariat entre l’Union de la Sommellerie Française et le Syndicat des grandes marques de Porto. Formatrice, animatrice de dégustations, conférencière et même égérie d’une marque de verres, elle connaît parfaitement les concours et trouve en Bruno, son mari et sommelier lui-même, un entraîneur de choix. Titrée dans son pays, la Roumanie, et plus globalement en Europe centrale a rajouté ce titre prestigieux à sa palmarès et signé sa première victoire en France, son pays d’adoption.

Avant le concours Julia disait: « Gagner ne changerait en rien la fidélité que je porte aux vins de Porto et dans la façon d’exercer, mais cela m’apporterait une légitimité supplémentaire. Ce concours est pour moi une expérience de plus destinée à enrichir mes connaissances et à parfaire ma façon d’officier quant à ce sujet passionnant. Si je finissais couronnée par un titre, ce serait un grand bonheur. »

Désormais nous espérons qu’elle a le même bonheur qui nous procure et sa légitimité n’est plus discutable depuis très longtemps…. 

 

 

Les quatre finalistes et les différentes personnalités partenaires du concours après la remise des prix. Photo JB

Les quatre finalistes et les différentes personnalités partenaires du concours après la remise des prix. Photo JB

Gaëtan Bouvier (La villa florentine à Lyon), Julia Scavo (Le Milord C à Beaulieu-sur-Mer), Micaël Morais (Tomy & Co à Paris), Jean-Baptiste Klein (Le Chambard à Kaysersberg).

,

 

 

LES FINALISTES DU MASTER OF PORT 2017

 

Le Syndicat des Grandes Marques de Porto, l’Union de la Sommellerie Française et L’Institut des Vins du Douro et de Porto, ont le plaisir d’annoncer Julia Scavo vainqueur de la 17ème édition du Grand Prix « Master of Port », un événement international qui couronne l’excellence des Sommeliers Experts en Vins de Porto.

 

Les présélections nationales se sont déroulées hier, à Paris, dans les locaux de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin.

 

Le Comité technique de l’Union de la Sommellerie Française – composé de Fabrice Sommier, Master of Port et Directeur des concours, Denis Verneau, Master of Port, Benjamin Roffet, Meilleur Sommelier de France, Antoine Woerlé, Meilleur Ouvrier de France, Jean-Pascal Paubert, sommelier, Didier Bureau, sommelier, Julien Dos Santos, sommelier – autour de son Président, Philippe Faure-Brac, ont mis en œuvre les épreuves théoriques et pratiques indispensables à l’accès aux sélections finales.

 

Demi-Finalistes Master of Port

Les candidats au 17ème Master of Port, le 15 mai, à Paris (copyright Jean Bernard).

Ils étaient 32 postulants, âgés entre 19 à 42 ans. Pour les départager et sélectionner les finalistes, le Comité technique de l’Union de la Sommellerie Française était aux côtés des équipes du Syndicat des Grandes Marques de Porto et de l’Institut des vins de Douro et de Porto.

 

Des étapes qui s’articulent autour de l’esprit des Vins de Porto et d’une maîtrise globale de son univers, avec notamment une épreuve d’identification, une dégustation organoleptique et sa synthèse en temps limité, ainsi qu’un questionnaire portant à la fois sur la culture, la législation, l’histoire, les techniques viticoles, … et pour la première fois, des questions spécifiques sur la consommation responsable.

 

 

 

 

A l’issue des ces présélections nationales, le jury exigeant du trophée « Master of Port » a sélectionné 11 candidatures de professionnels (2 femmes et 9 hommes) officiant dans des lieux prestigieux de toutes les régions de France :

 

Les 11 finalistes :

 

  • Gaetan Bouvier, La Villa Florentine à Lyon ;
  • Régis Gabillard, Les Caves de Joseph à Rennes ;
  • Jean-Baptiste Klein, Le Chambard (Kaysersberg) ;
  • Mélissa Lezin, Logis Hôtel Le Pont Bernet à Le Pïan Médoc ;
  • Micael Morais, Tomy and co à Paris ;
  • Johan Nguyen, Villa René Lalique à Wingen-Sur-Moder ;
  • Tristan Ringenbach, La Cave Triovino à Lyon ;
  • Yann Satin, Hôtel Barrière Le Westminster à Le Touquet Paris Plage ;
  • Julia Scavo, Le Milord C à Beaulieu-Sur-Mer ;
  • Lionel Schneider, Ritz Paris ;
  • Frédéric Woelfflé, Hôtel Métropole Monte-Carlo à Monte Carlo

 

Ils s’affronteront dans le cadre de la grande finale nationale qui se tiendra à Paris (1/2 finale le 15 et Finale le 16). 

La remise des prix se déroulera à l’Ambassade du Portugal dans la continuité le 16 octobre 2017 en présence de son Excellence l’Ambassadeur du Portugal, des Présidents de l’I.V.D.P. et de l’U.D.S.F., et de la Présidente du S.G.M.P.

 

Le Comité technique de l’Union de la Sommellerie Française:

Philippe Faure Brac, Meilleur Sommelier du Monde et Président du comité, Fabrice Sommier, Master of Port et Directeur des concours, Denis Verneau, Master of Port, Benjamin Roffet, Meilleur Sommelier de France, Antoine Woerlé, Meilleur Ouvrier de France, Jean-Pascal Paubert, sommelier, Didier Bureau,sommelier, et Julien Dos Santos, sommelier.

Article originale : terredevins

Master of Port : le prix du cocktail pour Lionel Schneider (Ritz)

Publié le par Jean Bernard

En parallèle avec le Master of Port, un trophée du cocktail a vu le jour il y a trois éditions. Le thème choisi cette année était vin de Porto et vin effervescent (hors champagne). C’est à l’issue des épreuves de la demi-finale que les candidats ont réalisé le cocktail de leur création notamment sous les yeux d’un spécialiste, Grégory Basser chef barman de La Réserve, l’un des palaces parisiens.

L’annonce du résultat est intervenue juste avant celle du Master of Port et c’est Lionel Schneider (Ritz à Paris) qui a reçu le prix accompagnant son succès. Une victoire qu’il a partagé avec l’équipe de bar du célèbre établissement de la place Vendôme. « Ils m’ont aidé à trouver l’équilibre dans ce cocktail », a tenu à préciser le lauréat 2017.

Master of Port : le prix du cocktail pour Lionel Schneider (Ritz)

 

8 h 44 min , 17 octobre 2017 Commentaires fermés sur Master of Port : Julia Scavo la sommelière qui a bousculé la tradition