prevnext
Menu

Julia Scavo

                                                                                       

                                                                                              Le meilleur sommelier de Roumanie 2018

Troisième du concours A.S.I. du Meilleur sommelier d’Europe en 2013 à San Remo (Italie), Julia Scavo, a renouvelé cette performance à Vienne (Autriche) le 11 mai 2017.

Master of Port 2017

 Image Jean Bernard

Ses palmarès 

Master of Port 2017 Julia Scavo signe le premier succès féminin

3ème au « Championnat du Meilleur Sommelier d’Europe» en 2017

 Diplôme de certification ASI avec mention Gold en 2017

5ème au « Championnat du Monde de Sommellerie» à Tokyo en 2013
3ème au « Championnat du Meilleur Sommelier d’Europe» en 2013
Vainqueur du « Championnat d’Europe Centrale de Sommellerie 2012 », Hongrie
« Master of Port», en 2012
Demi finaliste au « Championnat d’Europe de la Sommellerie » à Strasbourg en 2010
Vice championne du «Trophée National de Sommellerie de Roumanie » en 2008

Je suis une combattante, j’aime la fièvre des concours, franchir des barrières

Diplôme de certification ASI avec mention Gold

 

thumbnail

Julia Scavo troisième meilleur sommelier d’Europe 2013

 Image Jean Bernard

Inutile d’ajouter au débat sur l’égalité hommes-femmes, dans quelque domaine que ce soit, mais la récente victoire de Julia Scavo à la 17e édition du «Master of Port » à l’Ambassade du Portugal à Paris, a une saveur particulière.

C’est la première fois qu’une femme remporte ce concours international couronnant l’excellence des sommeliers experts en Vins de Porto et il est peu étonnant que ce titre lui revienne. «J’aime la fièvre des concours, pas seulement pour la compétition mais aussi pour l’opportunité d’évoquer la dimension culturelle d’un vin ou l’esprit d’un vignoble», dit la sommelière de Beaulieu-sur-Mer, vainqueur devant onze candidats, dont Frédéric Woelfflé, de l’Hôtel Métropole à Monaco.

Les concours sont sans doute l’un des lieux d’expression de Julia, membre de l’Association des Sommeliers Nice Côte d’Azur-Provence, mais elle est en effet bien mieux qu’une «bête à concours». Son palmarès est éloquent. Notamment sa victoire au Master of Port 2012, puis 5e au Championnat du Monde de Sommellerie 2013, 3e la même année à celui de Meilleur Sommelier d’Europe et en mai dernier à Vienne, où elle représentait la Roumanie, sa place de (3e) finaliste avec David Biraud (Le Mandarin Oriental, France), Piotr Petras (Pologne) et le vainqueur Raimonds Tomsons (Lettonie)…

Dans un milieu qui s’ouvre, si lentement, aux femmes (notamment Estelle Touzet, désormais chef sommelier du Ritz Paris), cette roumaine de Craiova, épouse de Bruno Scavo, chef sommelier à la Société des Bains de Mer à Monaco, qu’elle a rencontré à Vinexpo 2009, a surtout la passion et la culture du monde du vin. Quand elle s’appelait encore Iulia Gosea, elle m’avait raconté son enfance et son parcours pour mon article dans Nice-Matin. Danse, musique classique, langues, études littéraires (elle lit Sartre, Proust, Camus, Ionesco…), cuisine (soupes roumaines et plats français) et lectures gourmandes, d’Escoffier à Bocuse.

À 14 ans, elle publie une pièce de théâtre, étudie les mathématiques – sa “poésie de l’infini” – devient major de promotion dans le premier lycée de Roumanie. En 2002, elle s’inscrit à l’Université Claude Bernard de Lyon pour devenir ingénieur en sciences appliquées… mais sillonne marchés de villages, vignobles et fêtes du vin en Bourgogne, Vallée du Rhône et Beaujolais, s’inscrit à l’université du vin de Suze-La-Rousse et change de voie. 2e meilleur sommelier du Trophée de Roumanie 2008 (déjà une première pour une femme), demi-finaliste au Championnat du monde 2010 à Santiago du Chili ou encore auteur du livre de cave de la famille royale de Roumanie, voila autant d’épisodes d’une carrière atypique, qui passe, sur la Côte d’Azur, par Nice (« L’Ane Rouge » de Michel Devillers, Keïsuke Matsushima) et Monaco (l’ex Trattoria au Sporting).

Energie stupéfiante, humilité, rapidité d’analyse, cette licenciée en mathématiques qui a surmonté jalousies et parfois xénophobie, reste sur une ligne, autant culturelle que technicienne, qu’on lui a souvent reprochée. « Je présente un vin comme je le ferais d’un roman, d’une symphonie ou d’une oeuvre d’art ». C’est dans cet esprit qu’elle a remporté le Master of Port, en faisant partager sa connaissance des vins de Porto et de leur contexte historique et culturel. Une nouvelle marche pour Julia, désormais conseil en vins (1), qui n’a pas fini de découvrir, se passionner et gravir d’autres sommets de la haute sommellerie.

Jacques Gantié

*

Julia Scavo Formation Conseil – Accueil | Facebook

Reveal’Up par Julia Scavo | CHEF&SOMMELIER

FINALE JULIA SCAVO – YouTube

.

.

Jeune prodige ou bête à concours ? L’histoire de la sommellerie, dans laquelle elle s’est glissée depuis à peine quelques années, le dira.

Julia Gosea (Scavo) parle du vin avec passion, culture et sensibilité, on se dit que cette Roumaine, née à Craiova, se fera un nom.

 

De Camus à Bocuse

Quel parcours ! Encouragée par son père, universitaire en génie électrique, chercheur et fervent francophile, son enfance n’est que curiosité et soif d’apprendre. Danse, musique classique, anglais, études littéraires (elle lit Sartre, Proust, Camus, Ionesco…), mais aussi cuisine (soupes roumaines et plats français) et lectures gourmandes, d’Escoffier à Bocuse. À 14 ans, elle publie une pièce de théâtre et obtient son brevet, seule élève de Roumanie à obtenir 10/10. Infatigable, elle consacre ses nuits aux études, les mathématiques sont sa “poésie de l’infini” et elle finit major de sa promotion dans le plus prestigieux lycée de Roumanie.

En 2002, elle s’inscrit à l’Université Claude Bernard de Lyon pour devenir ingénieur en sciences appliquées… Mais consacre ses temps libres à sillonner marchés de villages et fêtes du vin en Bourgogne, Vallée du Rhône et Beaujolais. “Je goûtais, j’analysais, je prenais mille notes.” Elle passe brillamment son Capes mais ne sera pas enseignante. D’une grande sensibilité olfactive, encouragée par les sommeliers lyonnais, elle change de voie. «J’avais découvert Slow Food, dont je suis aujourd’hui la vice-présidente à Lyon, et animé des ateliers (Banyuls et chocolat…). Je partais en bus ou en train avec ma valise, mon carnet et mon stylo parcourir les vignobles». Après un stage à l’Auberge de l’Ill, elle s’inscrit à l’université du vin de Suze-La-Rousse et surprend les plus aguerris. “Je suis une combattante, j’aime la fièvre des concours, franchir des barrières.” En 2008, elle termine 2e meilleur sommelier du Trophée de Roumanie, une première pour une femme.

En 2010 elle est demi-finaliste au Championnat du monde de la sommellerie à Santiago du Chili, puis remporte les concours d’Agecotel à Nice et des Étoiles de Mougins, suit un stage au Château du Rouet en Provence et ses cours de sommellerie à Aubagne. Belle récolte pour cette passionnée au parcours atypique et à l’énergie stupéfiante, licenciée en mathématiques, diplômée de sommellerie en candidat libre au lycée hôtelier François Rabelais à Lyon et auteur du livre de cave de la famille royale de Roumanie !

 

Coup de foudre à Vinexpo
Enfin, il y a eu le coup de foudre, Vinexpo 2009, la rencontre avec Bruno Scavo, chef sommelier à la Société des Bains de Mer pour le Sporting Monte-Carlo et le Casino. L’amour du métier les réunit et ils préparent ensemble les concours. Julia n’est pas issue du monde du vin mais elle s’apprête à le conquérir.

“Avec Bruno, elle a préparé le Championnat du Monde de Sommellerie 2010 à Santiago (Chili) au cours duquel elle a également remporté le concours Aqua Panna – San Pellegrino, le concours du Meilleur Sommelier d’Europe, à Strasbourg (elle a été demi-finaliste). le Mondial de Tokyo en 2013 (elle a été Cinquième), Master of Port 2012 et le concours du meilleur sommelier d’Europe 2013 (elle a été troisième) !”

Rien ne semble devoir arrêter Julia, humble et volontaire, qui a surmonté jalousies et parfois xénophobie et adore la France. Bientôt la première femme meilleur sommelier du monde ?

Jacques Gantié

                                                                                                                                                                                               

  

thumbnail

                                      Julia Scavo  cinquième Meilleur Sommelier du Monde 2013

                                          Image Terre de vin.com

.

thumbnail

Julia Scavo, vainqueur du « Meilleur Sommelier d’Europe centrale 2012 » à Dunakiliti en Hongrie (traduction)

Vidéo

.

thumbnail

Julia Scavo la Finaliste du Master of Port 2012

vidéo

.

thumbnail

Julia Scavo, Vainqueur de Concours de meilleur jeune sommelier de l’Etoile de Mougins

Vidéo

.

thumbnail

Julia Scavo,demi-finaliste au Championnat du Monde de Sommellerie 2010 à Santiago (Chili) au cours duquel elle a également remporté le concours Aqua Panna – San Pellegrino

.

thumbnail

Julia Scavo, Vainqueur, 3e édition du concours du meilleur sommelier d’Agecotel

.

thumbnail

.

thumbnail


.
thumbnail

23 h 25 min , 24 janvier 2018 Commentaires fermés sur Julia Scavo