prevnext
Menu

David Onen « Art et Gastronomie »

David Onen

David Onen

David Onen : tout d’abord sommelier avec des passages à La Bastide Saint Antoine, l’Oasis et la cave Sovicoval… De nature gourmande il change de direction pour se tourner vers l’« art pictural gastronomique ». Le plat lui plaît, il l’interprète à sa façon.
thumbnail

 

Le talent est génétique chez Onen et l’art d’être un chef de la transposition des couleurs s’est transmis de génération en génération. David en est le digne héritier et son travail nous le prouve!

Sa recette : créer des œuvres picturales sur le thème de la gastronomie, alliant comme nouvelle dimension l’olfactif et le gustatif.

Pour envoûter nos sens, Onen a au fil du temps, concocté un festin artistique grâce aux œuvres picturales de ses tableaux au goût de génie! Au delà des accords entre gastronomie et peinture, Onen nous cuisine des jets de couleurs qui touchent l’âme et qui rendent ses admirateurs gourmands de son travail..

Gourmet de l’art, le génie de David Onen ravit les esprits et l’on pourrait presque parler de peinture moléculaire quand il s’agit de celle de ce maître queux de la peinture qui étudie la matière élémentaire composant les ingrédients de son imaginaire, pour optimiser les réactions chimiques qui s’opèrent par les mélanges et la macération des couleurs. Ce plasticien du goût a su conjuguer son travail artistique avec sa passion pour la gastronomie et vise à utiliser ce que fait chimiquement la peinture pour mieux la maîtriser.

Cet alchimiste des couleurs est un génie dont la prospérité pourra s’enorgueillir et je recommande un regard averti sur cet artiste qui a vraiment le goût du travail bien fait.

Telle une diseuse de bonne aventure artistique, je prédis que la peinture de David Onen laissera son emprunte dans les livres d’art du futur car elle fait déjà frétiller nos pupilles de plaisir et met nos cœurs en émois et en appétit artistique.

 Stéphanie Present « Made in Sky »

thumbnail
Pour envoûter nos sens, David a, au fil du temps, concocté un festin artistique grâce aux saveurs picturales de ses tableaux au goût du génie ! Au-delà des accords entre gastronomie et peinture, David nous cuisine des jets de couleurs qui touchent l’âme et qui rendent ses admirateurs, gourmands de son travail !

Gourmets de l’art, le génie de David  ravit les esprits et on pourrait presque parler de peinture moléculaire quand il s’agit de celle de ce maître queux de la peinture qui étudie la matière élémentaire composant les ingrédients de son imaginaire, pour optimiser les réactions chimiques qui s’opèrent par les mélanges et la macération des couleurs. Ce plasticien du goût, ancien sommelier, a su conjuguer son travail artistique avec sa passion de la gastronomie et vise à utiliser ce que fait chimiquement la peinture pour mieux la maîtriser.

Cet alchimiste des couleurs est un génie dont la Postérité pourra s’enorgueillir et je recommande un regard averti sur cet artiste qui a vraiment le gout du travail bien fait

Telle une diseuse de bonne aventure artistique, je prédis que la peinture de David laissera son empreinte dans les livres d’art du futur car elle fait déjà frétiller nos pupilles de plaisir et met nos cœurs en émois et en appétit artistique.

artemisocrate

 Salon Art et Vins  

Théoule sur mer 2014

thumbnail

 

ASNCAP vu par ONEN

thumbnail

Rencontre entre l’art gastronomique et l’art picturale

Le Film

 

Biographie

thumbnail

Peindre pour moi n’est jamais devenu une passion ou un quelconque moyen d’expression mais tout simplement une façon de vivre. Ce style de vie pour le comprendre il faut remonter sur plusieurs générations d’artistes.

Une image vieillie par le temps, celle de mon arrière grand-père. Il fut à ma connaissance le point de départ de cette histoire de famille.

Mon grand-père prit la relève mais de façon plus académique. A dix-huit ans il se couvre de gloire à Paris avec un premier prix à l’exposition de la ville de Reims et un premier prix des beaux-arts en 1937.

Cette évidence conduisit mon père à poursuivre la tradition en étudiant aux beaux-arts de Lille avec à la clé une médaille d’or en tant que décorateur. Il en fit sa carrière.

 

Je commence tout jeune à remplir les toile blanches sous le regard avisé de mon grand-père. Je délaisse rapidement la rigueur du trait pour donner priorité à mes élans d’artiste. Balayant d’un trait les codes et les certitudes des beaux-arts, Je m’introduis dans des émotions moins esthétiques.

 

Mon engagement : Ouvrir une fenêtre sur mon âme tout en explorant de nouveaux territoires artistiques. A partir de ce moment, une seule certitude me guide, mon besoin vital de peindre ne s’éteindra jamais. La peinture est et restera pour moi une véritable raison de vivre.

Arrière grand-père

Grand-père

Oncle

14 h 37 min , 17 décembre 2015 Commentaires fermés sur David Onen « Art et Gastronomie »