prevnext
Menu

Jonathan Bauer-Monneret est le meilleur sommelier de France 2014

thumbnail

 

Après Romain Iltis, victorieux il y a deux ans, c’est un autre alsacien qui lui succède au palmarès des meilleurs sommeliers de France : Jonathan Bauer-Monneret (Spring à Paris) . Ce Strasbourgeois de 29 ans s’est imposé à Beaune lundi 27 octobre 2014 à l’issue d’un long concours organisé par l’Union de la sommellerie française (UDSF) et le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgognes. Les premières épreuves, en mars, ont vu dix candidats sur quarantaine se qualifier.

La seconde étape s’est déroulée dimanche 26 octobre pour la demi finale, qui a permis de faire briller quatre candidats sur dix  : Jonathan Bauer-Monneret (Spring à Paris), Mikaël Grou (Four Seasons George V à Paris), Jean-Baptiste Klein (Clos des sens à Annecy-le-Vieux) et Florent Martin (Four seasons George V à Paris).

En présence de trois Meilleurs sommeliers du monde (Serge Dubs, Philippe Faure-Brac et Olivier Poussier), ils ont disputé la finale dans la salle de la Lanterne magique où plus de 500 personnes ont pu apprécier leur savoir-faire, leurs connaissances et même leur aisance dans le contexte si particulier d’un concours.

30 MINUTES POUR EXPRIMER SON TALENT

Alors que la veille ils ont dû négocier au mieux un questionnaire puis enchaîner avec une série d’ateliers tout au long de l’après-midi, cette fois chacun n’avait que 30 minutes pour exprimer son talent.

Un vin blanc (un Vouvray demi-sec 1971) à déguster et à commenter dans le détail puis quatre vins rouges à identifier selon leur origine, cépage, appellation et millésime (Gevrey-Chambertin 2010 Sérafin père et fils, Mercurey premier cru Château de Chamirey 2010, Beaune 1er cru 2005 Clos des Fèves du Domaine Chanson, Moulin-à-Vent 2005 Clos de Rochegrès du Château des Jacques) ont constitué une sorte d’apéritif.

 

thumbnail

 

Est venue ensuite une mise en situation dans un restaurant dont les clients attendaient de bénéficier des attentions du sommelier à des moments différents du repas.
thumbnail

De gestion, il a été question ensuite avec un travail d’une sélection de vins dans le cadre d’un repas de mariage. De l’accord avec un menu célébrant la gastronomie bourguignonne au chiffrage des quantités nécessaires en passant l’approche budgétaire avec le client, tout a été étudié par la jury placé sous la responsabilité de Fabrice Sommier, le directeur des concours de l’UDSF.
thumbnail

 

« REJOINDRE UN CERCLE TRÈS FERMÉ »

Si chaque finaliste a su convaincre en affichant ses points forts tout en nuançant ses erreurs, c’est bien Jonathan Bauer-Monneret qui a raflé la mise.

Déjà vainqueur du concours de Meilleur jeune sommelier de France – Trophée Duval-Leroy en 2009, il prépare également les sélections du Meilleur ouvrier de France prévues en novembre.

« Ce titre, c’est atteindre un niveau d’excellence, rejoindre un cercle très fermé. C’est aussi la conclusion de sept mois de travail, de travail sur les connaissances, la technique et l’aisance face au public et au jury », confie-t-il après l’annonce du palmarès.

Formé au lycée professionnel d’Illkirch-Graffenstaden, il a travaillé pendant quatre ans au sein du groupe Constance, sur l’île Maurice, avant de rejoindre le Royal Monceau puis le Spring où l’atmosphère moins guindée lui a permis de parfaitement s’épanouir et de bien préparer ce rendez-vous.

RVF.FR

thumbnail

La réaction de Jonathan Bauer-Monneret après son sacr

Jonathan Bauer-Monneret, meilleur sommelier de France 2014 sur France Bleu

Vidéo de Geneva Somm

Vidéo de France 2. Jonathan Bauer-Monneret, meilleur sommelier de France

 

 

1 h 07 min , 29 octobre 2014 Commentaires fermés sur Jonathan Bauer-Monneret est le meilleur sommelier de France 2014