prevnext
Menu

Domaine Joseph Chamonard

Domaine Joseph Chamonard

 

thumbnail

 

Domaine Joseph Chamonard (clic)

Aussi discret qu’imposant, « Le Chat » (Jean-Claude Chanudet) est un des pionnier du vin « nature » … L’homme dont je vous parle était un ami d’enfance de Marcel Lapierre, un frère pour le grand Pierre Overnoy, l’homme dont je vous parle est un casse coups au grand cœur …

Après avoir sillonné le monde avec son ami de toujours, Cher Marcel, le chat décide de reprendre le domaine de son beau père : Joseph Chamonard.

Jean-Claude (alias le chat) tient une société d’embouteillage, pas besoin de vendre son vin pour vivre, il s’occupe donc de ses nouveaux 4ha de vignes par profonde envie, par respect du patrimoine et ne l’oublions surtout pas, comme ils disent là bas : « parce qu’il aime bien y boire le Gamay !!! »

En culture biologique, il prend parfois des risques, mais toujours confiant de dame nature, le vin du chat est un vin qui est né de patience … No stress !!! ça pousse …

Sur ce beau terroir de morgon, ses vignes ont une moyenne d’âge de 80 ans, reposent sur un sol granitique, tous les traitements sont biologiques et en cave, on essaie d’en faire le moins possible : pressoir vertical, comme le faisaient les anciens : Jean-Claude le rince à l’eau de vie avant chaque première presse du nouveau millésime. Puis 20mg de souffre à la mise en bouteille.

Ses vins sont des vins présents, avec beaucoup de personnalité mais pas d’opulence ni de vulgarité, structurés, denses mais à la fois fins, équilibrés, soyeux, longs en bouche et surtout : de très bonne garde !!!

 

Le domaine Joseph Chamonard est une petite exploitation nichée au cœur du Beaujolais et gérée par Geneviève et Jean-Claude Chanudet (dit « Le Chat »)
thumbnail
Le domaine Joseph Chamonard est situé des crus du Beaujolais sur les appellations Morgon et Fleurie. 
thumbnail
C’est une petite exploitation familiale implantée depuis le XVIIIème siècle.
Le gamay s’exprime au mieux car les vignes sont âgées de 60 à 90 ans et son situées à mi-coteaux exposées Sud Sud-Ouest.
Les parcelles de Morgon sont situées aux 4 coins de la commune de Villié-Morgon : Les Chênes, Corcelette, les Grands Cras et le Colombier sur un terroir constitué de roches décomposées et de shistes friables. Tandis que les quelques parcelles de Fleurie sont située sur le coteau de la Madone constitué de granit.
Ils cultivent les vignes en respectant l’environnement et en veillant à la qualité de ses vins.

Domaine Joseph Chamonard
Geneviève et Jean-Claude Chanudet
Corcelette
69910 Villié-Morgon
g.chanudet@wanadoo.fr
thumbnail

 

Morgon 1996 :

Un vin très ouvert, ses arômes sont fins à la personnalité assez tertiaire, on se laissera charmer par ses arômes de sous bois, de gibier, une légère note de champignons… en bouche, le toucher est très soyeux, sa matière est fluide et légère, on ressent encore beaucoup de fraîcheur qui apporte plus que l’équilibre, je dirais de l’harmonie à ce vin qui s’offre à nous…

Son compagnon de jeu : une fricassé de champignons sauvages quelques châtaignes et des petites pommes de terre rates.

 

Morgon 1998 :

Je suis tout de suite envouté par la délicatesse, l’élégance et la finesse de ce vin ! les fleurs, les roses fanées, de petits fruits rouges murs et discrets à la fois, mêlé à des épices… un vin aussi délicat que féminin ! en bouche, de la dentelle, on retrouve ce même  soyeux, ce toucher caressant, avec un peu plus de volume. Les arômes de nez se retrouvent en bouche, et la finale est très longue… Ce vin se suffit à lui-même mais nous pourrions le marier avec un plat très fin, de la caille par exemple ou un paleron de veau en effiloché et son jus légèrement lié au foie gras.

 

Morgon 2003 :

Ce vin est très ouvert et nettement plus intense, son expression aromatique est plus puissante, et sa matière beaucoup plus dense. Les fruits exprimés dans les arômes sont murs mais pas chauds ni compotés, on y trouve des arômes de fruits rouges et noirs comme la cerise, des noyaux, beaucoup d’épices. Les tanins sont fins et très intégrés au vin.

Accord insolite : une poire au vin rouge, recouverte d’une réduction corsée de vin rouge, une pointe de vinaigre de Barolo et quelques fruits secs.

 

 Morgon 2007 :

L’insolente puissance de la jeunesse …

Toujours sur la même ligne de conduite, celui-ci est beaucoup plus torréfié, ce vin exprime des arômes  de café de réglisse de fruits murs et croquants, cerises, griottes, cassis … la bouche est ferme et puissante avec des tanins murs, encore un peu serrés. Beaucoup de longueur !

Accord met et vin : lièvre à la royale

 

Morgon 2009 :

Un velouté de fruits murs et gourmands !

Toujours fidèle à sa trame de structure et d’élégance, ce millésime s’exprime dans la rondeur et le fruit, Jean-Claude ne les vend plus, il les garde pour nous offrir, d’ici 15 ans, de très belles dégustations …

Accord met et vin : une très belle pièce de bœuf, un Black Angus par exemple, juste rosé ou saignant pour rappeler la chair juteuse et ferme de ce vin.

 

Morgon 2011 :

Dans un style plus « traditionnel », ce Gamay saura vous séduire par sa légèreté et son fruité, comme le dit si bien le chat « c’est un bon canon ! »

Gouleyant, frais, charmant avec une pointe de rondeur,

Il épouse les meilleures charcuteries du pays ! surtout le saucisson de la boucherie « Bas » à Villié-Morgon !

 

Si vous voulez boire du Gamay qui pinotte,

Si vous voulez rencontrer une vraie sincérité

Si vous voulez comprendre pour de bon que dans le Beaujolais il y a de vrais et grands terroirs

Venez rencontrer Jean-Claude, Geneviève et Jeanne au domaine CHAMONARD !!!!

 

 

thumbnail

 

Texte: Alexandra Neyret

11 h 31 min , 18 juillet 2014 Commentaires fermés sur Domaine Joseph Chamonard