prevnext
Menu

Alain Combard nous a quitté…

 

Alain Combard

La famille Combard et le monde viticole est dans la peine, Alain Combard  le propriétaire du domaine ‘’Saint André de Figuière’’ un des domaines le plus emblématiques de notre région est décédé dimanche soir.

 

Né à Salon-de-Provence, passionné d’aviation, comme son père, ce dernier lui avait confié une ferme laitière près de Chablis. Bien lui en a pris, car non seulement c’est là qu’il a rencontré Gaby, son épouse. Mais c’est aussi là qu’il s’est inoculé le virus du vin. Alain Combard est un volontaire, un de ces hommes qui n’hésite pas à se lancer une fois sa décision arrêtée.

En 1968, dans un aéro-club de la région, il fait la connaissance de Michel Laroche, jeune vigneron chablisien, lui aussi passionné d’aviation. Ils décident alors de s’associer pour fonder un des vignobles-phares de l’appellation. Après 22 ans former la vitiviniculture, décide de tenter sa chance. Il parcourt les régions viticoles à la recherche du domaine de ses rêves pour s’installer à son compte.

Novembre 1991. Une fois n’est pas de coutume, il pleut sur la Méditerranée. Alain débarque à Saint-André-de-Figuière par la petite route bordée d’oliviers et tombe en pâmoison devant les 18 hectares du vignoble. En juin de l’année suivante, il signe l’achat alors que les vendanges arrivent à grand pas. Guère de souci pour le blanc où le savoir-faire chablisien fait ses preuves de manière magistrale. Pour le rosé, en revanche, il mettra les bouchées doubles. Très vite, il se persuade d’une chose : le rosé de Provence mérite d’être l’égal d’un grand blanc.

Mission accomplie. Quelques régates autour de Porquerolles et quelques vendanges plus tard, Alain Combard s’amourache du mourvèdre, passion qu’il partage avec son fils, François, venu le rejoindre sur le domaine. Ce bougre de cépage lui fait faire des infidélités aux blancs et rosés et, grâce à lui, il réussit l’un des rouges les plus fins de la Côte d’Azur. Fort de ces succès, il fait appel à ses filles pour développer en famille un domaine qui s’inscrit déjà dans la catégorie des plus ambitieux et des plus sérieux du Sud de la France.

 

Le départ d’un être aimé est terrible,

 

Nous souhaitons à Gaby, Delphine, Magali et François la force et la patience pour affronter cette épreuve et croyez à nos respectueux sentiments et nos sincères condoléances.

 

Le Bureau & son Président

Ali Hedayat

Une cérémonie de deuil se déroulera le Vendredi 29 mai à la Paroisse La Nativité de la Vierge-La Londe les Maures, rue Joseph Laure à 10 h

 

 

10 h 23 min , 27 mai 2015 Commentaires fermés sur Alain Combard nous a quitté…